Quelles sont les espèces protégées de pigeon ?

Les pigeons sont des volatiles très répandus en raison de leur capacité à s’adapter dans différents environnements. On peut les trouver dans presque toutes les régions du monde, et en nombre dans de nombreuses zones urbaines. Cependant, leur prolifération est également synonyme de risque sanitaire et de nuisances dans les villes.

L’article suivant traite des espèces de pigeons protégées et des actions que vous pouvez mettre en place pour vous prémunir des pigeons sans les blesser.  

Quelles sont les espèces protégées de pigeon ? 

Il existe plusieurs espèces de pigeons qui sont considérées comme protégées par des réglementations locales ou internationales. Les espèces les plus courantes qui sont protégées sont Columba palumbus – le pigeon ramier – et surtout Columba livia. Columbia livia correspond en fait au pigeon biset (féral) ou pigeon biset de ville, le pigeon commun que nous connaissons dans nos villes. On le reconnait grâce aux reflets verts sur son cou ainsi que les deux barres gris foncées sur ses ailes.

Protégée depuis 1979 par la Directive Oiseaux, cette espèce est pourtant celle qui pose de réels problèmes dans les villes. Il est interdit de blesser ces oiseaux ou de chercher à détruire ses nids ou ses couvées, sous peine de poursuites. Cette réglementation a été créée pour protéger toutes les espèces les plus menacées de disparition. Ce qui ne signifie pas que cet animal est sans danger ou qu’il ne peut pas faire de dégâts.

En outre, de nombreuses autres espèces de volatiles sont également considérées comme protégées, mais elles ne bénéficient pas forcément du même niveau de protection que ces trois espèces. Parmi les autres espèces de pigeons considérées comme rares ou en danger, citons le pigeon ramier d’Afrique, le pigeon ramier d’Arabie, la tourterelle de Barbarie, la tourterelle à collier d’Eurasie, le pigeon ramier pygmée d’Eurasie et la tourterelle à collier de Chine. Toutes ces espèces figurent actuellement sur la liste des espèces vulnérables ou menacées d’extinction de l’Union internationale pour la conservation de la nature.

Quelles mesures puis-je prendre contre les pigeons des villes ? 

Il existe de nombreuses mesures que vous pouvez prendre contre les pigeons. La première chose que vous pouvez faire est d’installer une tuile de toit sur laquelle sont fixés des pics. Cela permettra d’éliminer la nidification des pigeons sur votre toit. Vous pouvez également utiliser des filets ou d’autres types de produits effaroucheurs pour empêcher les pigeons de se poser sur votre propriété. Ces mesures préventives sont tolérées car elles ne risquent pas de blesser les pigeons.

Si vous aimez nourrir les petits oiseaux à proximité, vous pouvez installer une mangeoire à oiseaux avec un couvercle ou avec un dispositif anti-pigeon. A ce propos, notre guide sur les mangeoires à oiseaux anti-pigeon vous sera sans doute utile. Cela permettra d’empêcher les pigeons de se nourrir des graines et des céréales contenues dans la mangeoire. Vous pouvez également utiliser de faux hiboux et corbeaux pour faire fuir les pigeons de votre propriété ou miser sur des dispositifs de dissuasion à ultrasons pour faire fuir les pigeons de votre propriété. Lisez les articles suivants pour y voir plus clairs sur ces différentes méthodes :

Ne donnez pas à manger aux pigeons ! 

Les pigeons sont des animaux sauvages et ils sont censés manger des graines, des baies et des noix. Il n’est pas nécessaire de leur donner du pain ou des miettes, ces produits n’étant pas destinés aux pigeons. Vous pourriez être tenté de distribuer des paquets de graines mais vous ne devriez jamais le faire car les pigeons n’ont pas la capacité de digérer les céréales.

Autre point négatif : nourrir les pigeons les incite à revenir à l’endroit où vous les avez nourri. Vous concourrez alors à la prolifération des volatiles dans une zone donnée, et à toutes les nuisances qui les accompagnent : bruits, fientes, attaques sur les petits oiseaux, etc. Alors un mot d’ordre, en ville comme à la campagne : on ne nourrit pas les pigeons sauvages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.