Mouche commune en train de boire sur une fleur

Comment éloigner les mouches à l’extérieur ?

Le soleil est au zénith, les oiseaux gazouillent et la brise souffle dans votre jardin. Les conditions sont favorables à un petit pique-nique sous le signe de la convivialité. Cependant, voilà que les mouches s’invitent et gâchent le tableau. Cette situation vous semble

Lutter contre les mouches en extérieur : 10 produits naturels efficaces

Hâtez-vous d’agir, car une mouche pond jusqu’à 500 œufs ! Autant d’œufs qui écloront sous quelques semaines, et autant de mouches qui envahiront votre jardin… !

Les huiles essentielles efficaces contre les mouches

Les huiles essentielles équipent les diffuseurs et les sprays. Les insectes rebutent leur odeur. Ils fuient à la moindre senteur de lavande, de citronnelle, de menthe poivrée, de basilic, d’arbre à thé, de géranium rosat et d’eucalyptus.

8 gouttes d’huile essentielle dans 100 ml d’eau suffisent. Vaporisez la solution dans votre patio ou sur votre terrasse ainsi que dans les emplacements stratégiques de votre jardin. L’huile érige un rempart contre les mouches.

Attention : les huiles essentielles, toutes naturelles soient-elles, sont souvent puissantes. Evitez le surdosage, même à l’extérieur ! Quelques gouttes suffisent, et il est tout à fait inutile de vider votre flacon d’huile essentielle en pensant que cela aura un effet plus puissant…

Les plantes anti-mouche efficace extérieure

Le parfum naturel du clou de girofle éloigne les insectes. Afin de garantir son efficacité, plantez-le à côté d’un oignon, d’un citron coupé ou d’une orange. Effet répulsif garanti !

Le géranium citronné est également une alliée anti-mouche efficace extérieur. Placé dans un pot, il vous débarrasse des mouches et embellit votre extérieur. Vous pouvez par exemple le placer sous vos fenêtres, sur votre table de jardin ou encore à proximité de votre terrasse.

Enfin la menthe, au même titre que la lavande potée, repousse les mouches et les moustiques. La menthe est en plus facile à planter et particulièrement facile à faire pousser : chaque année, vous aurez davantage de feuilles de menthe pour agir en tant que répulsif. En plus, vous pourrez utiliser votre menthe pour fabriquer vos mojitos de l’été…

Le ventilateur et le diffuseur extérieur : quelle efficacité ?

Le ventilateur et le diffuseur sont des armes infaillibles dans la lutte contre la prolifération de mouches.

Le ventilateur anti-mouche

Multifonction, le ventilateur repousse les mouches, brasse de l’air et fournit une sensation de bien-être. En fonction du modèle, il embarque une flopée de fonctions :

  • purification de l’air ambiant ;
  • fonction à distance ;
  • adaptation en extérieur comme en intérieur ;

Si certains possèdent une autonomie de 8 heures, d’autres fonctionnent 14 heures de suite.

Concrètement, l’effet des ventilateurs anti-mouche est très simple : les pales rotatives de la machine vont éloigner les mouches (ainsi que tout autre nuisible volant : guêpe, frelon…) de vos plats et de votre table !

Le diffuseur anti-mouche extérieur

Le dispositif couvre un périmètre de 40 à 50 m2 et procure environ 2 mois de protection. Il se destine aux espaces extérieurs et aux espaces semi-ouverts : terrasses, pergolas, vérandas, balcons, ateliers, halls, garages…

Son avantage réside dans sa composition. Le diffuseur ne présente aucun risque pour vos animaux et vos enfants.

Il se décline en une diversité de styles, adaptables à toutes les décorations. Vous trouverez des modèles dotés d’une batterie rechargeable, gage d’une protection permanente.

3 solutions pour éviter que les mouches ne vous pourrissent la vie

Ces 3 astuces vous libéreront des calvaires des mouches mais aussi des moustiques.

Planter les bonnes herbes

Plusieurs herbes chassent les insectes volants et ajoutent une touche de verdure à votre espace. Il s’agit notamment du thym citron, du romarin, de la mélisse, des feuilles de laurier et de la ciboulette.

Les fleurs ornementales font aussi l’affaire, en l’occurrence l’ail d’ornement, les chrysanthèmes et les capucines. Celles-ci repoussent les scarabées, les punaises, les pucerons ainsi que les insectes prédateurs.

Les plantes carnivores peuvent aussi être une solution complémentaire : les sarracénies et la dionée attrape-mouche s’avèrent efficaces. Si le premier attire les insectes, le second les dévore. Bien sûr, ne vous attendez pas à une razzia sur les mouches à l’aide de quelques plantes carnivores : elles ne gobent pas instantanément des dizaines de mouches, bien au contraire !

Déchets et eau stagnante attirent les mouches

Les déchets sont très attrayants pour les mouches, qui se nourrissent de matières organiques en décomposition. Un nettoyage régulier s’impose donc. Lavez votre barbecue, videz vos poubelles, tondez votre pelouse, couvrez votre compost et évitez au maximum de donner aux mouches ce qu’elles désirent ! Les mouches raffolent aussi de l’humidité. L’eau stagnante tels que les seaux d’eau, les arrosoirs, les flaques stagnantes

Vous pouvez également assainir vos canalisations, qui peuvent vite devenir des nids à moucherons. Si les produits détergents vous dégoûtent, versez du bicarbonate de soude ou du vinaigre blanc et vérifier régulièrement l’état de vos regards et grilles d’évacuation. La présence de saletés et/ou d’eau croupie doivent vous alerter.

Utiliser des produits anti-mouches complémentaires

Il existe un grand nombre de produits anti-mouche, de l’insecticide puissant à la solution naturelle moins invasive. La bougie parfumée à la citronnelle produit par exemple une fragrance redoutable.

Les rubans attrape-mouche standards sont souvent un peu décevants, et également dangereux (notamment si vous avez des enfants). Aussi, vous pouvez confectionner votre propre produit anti-mouche assez facilement. Voilà comment procéder :

  • Dans une casserole, versez 50 ml de miel, d’eau et de sucre.
  • Chauffez à feu doux, mélangez et laissez au repos.
  • Coupez des bandes de papier cartonné de 5 cm de large et de 30 cm de long.
  • Trouez et ficelez chaque bande.
  • Plongez-les dans la préparation liquide, asséchez sur un papier journal et accrochez-les dans votre jardin.

Voilà de quoi réduire la population des invasives mouches sans produit chimique !