Moustique qui utilise sa trompe pour piquer

Fabriquer un piège à moustique avec un ventilateur : la méthode

Marre de vous faire dévorer par les moustiques, notamment la nuit ? Les divers produits et méthodes habituellement prescrites n’ont qu’un effet limité sur vous ? Oubliez la citronnelle, les bracelets anti-moustiques, les prises et autres pièges électriques : fabriquez vous-même votre piège à moustique, c’est possible ! Ce piège sera efficace en intérieur comme en extérieur, du jardin au salon !

Vous aurez pour cela besoin d’une source d’électricité (une prise de courant classique fait l’affaire), d’un petit ventilateur même bas de gamme, d’un bout de moustiquaire et d’un peu d’huile de coude. Suivez le guide et vous allez voir : les moustiques vont se retrouver piégés !

Piège à moustique avec un ventilateur : comment ça marche ?

Le piège à moustique que nous vous proposons de confectionner permet en fait d’attirer les insectes à la surface du ventilateur (auparavant recouvert de la moustiquaire) et ainsi de pouvoir asperger les moustiques d’un biocide quelconque. Vous allez donc exterminer un grand nombre de moustiques à chaque fois, et ainsi retrouver un peu de sérénité au moment de vous coucher…

Ventilateur électrique pour fabriquer un piège à moustique efficace

Concrètement, les moustiques semblent attirés par les mouvements de la palle du ventilateur, et ils se poseront sur la moustiquaire. L’utilisation d’un ventilateur à l’intérieur est d’autant plus intéressante pour piéger les moustiques que cela rend la détection de notre présence plus difficiles à ces suceurs de sang. En effet, le moustique est attiré par nos odeurs (sueur, hormones…) ; le fait qu’un ventilateur brasse l’air nous permet aussi de camoufler plus facilement notre présence.

Maintenant que nous connaissons le principe, passons à l’étape suivante, à savoir fabriquer notre piège à moustiques.

Les étapes pour fabriquer son piège à moustique

Il n’y a que quelques étapes simples pour fabriquer son « piège ventilateur » à moustiques :

  • Sur votre ventilateur (taille minimale 20 x 20 cm), apposez une moustiquaire sur tout le devant, vers là où les palles envoient l’air ;
  • Fixez la moustiquaire sur la grille du ventilateur : du scotch ou du ruban adhésif de type électricité font l’affaire, vous pouvez aussi utiliser des attaches en plastique ;
  • Il ne vous reste plus qu’à brancher votre piège à une prise électrique et à observer les moustiques – ils vont être attirés et se poser sur la moustiquaire au bout de quelques minutes seulement !

Pour parfaire l’utilisation de ce piège, n’oubliez pas qu’il fonctionne surtout à l’intérieur et que vous devez utiliser un ventilateur fixe, qui envoie essentiellement de l’air vers l’avant. En outre, vous devez être prêt à vous approcher du piège avec un produit biocide afin d’asperger les moustiques et de les tuer.

Voir aussi notre article sur le fonctionnement de la torche anti-moustique

Quel produit utiliser pour tuer les moustiques ?

La question suivante vient donc très naturellement : quel produit utiliser pour tuer les moustiques ? Il est vrai qu’une fois votre ventilateur en marche, vous n’aurez guère envie de vaporiser un insecticide puissant, car celui-ci serait immédiatement répandu par le brassage d’air dans votre pièce. Pas top pour votre santé et pour l’air intérieur…

Moustique mort collé à une fenêtre

De fait, nous vous conseillons plutôt d’utiliser un produit naturel ou de fabriquer votre propre biocide. Par exemple, un mélange eau + alcool isopropylique peut faire l’affaire. Cet alcool composé d’éthanol, aussi appelé alcool à friction, est un antiseptique et biocide efficace. Mélangez 40% d’alcool et 60% d’eau, puis déposez le mélange dans un spray, et secouez bien. Vous avez désormais votre produit anti-moustique à disposition !

Le petit plus de ce produit maison ? Ca ne coûte pas très cher ! 1L d’alcool isopropylique coûte environ 15€, et vous n’aurez pas besoin d’autant pour votre anti-moustique. Songez que l’alcool à friction peut aussi être utilisé pour soigner certain petits bobos, pour désinfecter ainsi que pour tuer les microbes…

Vous voilà donc armé jusqu’aux dents et prêt à l’action. Les étapes de l’extermination sont donc les suivantes :

  • Une fois le ventilateur en place, attendez que les moustiques soient attirés en nombre ;
  • Surgissez et aspergez les moustiques à l’aide de votre produit anti-moustique préféré ;
  • Attendez quelques minutes, puis éteignez le ventilateur ;
  • Débarrassez votre grille des moustiques morts, et réitérez l’opération autant de fois que nécessaire ;

En suivant ces étapes, vous allez voir la population des moustiques se réduire à peau de chagrin, et vos nuits s’allonger pour votre plus grand plaisir !

Lampe anti-moustique : est-ce efficace ?

En matière de lutte anti-moustiques, notamment à l’extérieur, un autre type de piège a fait son apparition : la lampe anti-moustique. Ce piège est très simple : sa lumière attire les moustiques qui seront électrocutés lorsqu’ils s’approcheront de trop près de la lampe.

Ce piège fonctionnera très bien à l’extérieur, alors que le piège ventilateur anti-moustique n’est pas aussi efficace au grand air. Il peut donc s’agir d’un dispositif complémentaire à votre piège maison. Notons que les lampes extérieures anti-moustique sont particulièrement efficaces mais, comme les ventilateurs, elles peuvent attirer et tuer un certain nombre d’insectes autres que nos mosquito, insectes que vous ne ciblez pas a priori.

Voir notre article complet sur les Lampes anti-moustiques pour l’extérieur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *