Comment piéger une martre ? Nos conseils pratiques

La martre est un mammifère relativement courant en France. De la famille des Mustélidés, la martre des pins ressemble beaucoup à une fouine, si ce n’est qu’elle ne s’approche pas des humains dans la plupart des cas. La martre vit surtout en forêt, où elle trouve aisément de quoi se nourrir et des cachettes pour se reproduire.

Si vous vivez à proximité d’une forêt et/ou si vous avez un poulailler, vous avez de grandes chances de vous retrouver, un jour à l’autre, face à une attaque de martre. Lisez la suite pour découvrir nos explications et des conseils pratiques pour piéger efficacement une martre.

Pourquoi piéger une martre ?

Si l’activité nocturne de la martre lui permet d’éviter les prédateurs, il faut noter que son régime omnivore lui permet de manger tout ce qu’elle trouve sur son chemin, ou presque : végétaux, fruits, noix, racines…  Elle sera aussi très friande des petits rongeurs comme du campagnol, mais aussi des oiseaux (grives, moineaux, pinsons, merles…) tout comme des grenouilles et autres batraciens. Jusque là, rien de très répréhensible ! Sauf que voilà : la raréfaction de certaines ressources naturelles peut pousser les martres à s’intéresser de près à nos habitations et notamment aux volailles qui s’y trouvent. Les poulaillers sont leur garde-manger favori !

Si l’activité de la martre en hiver est quasi nulle, elle retrouve vivacité et envie de chasser dès le printemps. C’est souvent à cette époque de l’année que l’on recense le plus d’attaque sur les volailles : la capacité de la martre à grimper, sa rapidité et ses besoins en nourriture pour faire survivre sa progéniture l’emmène tout naturellement à s’attaquer aux poules et aux coqs. En outre, il arrive souvent que les martres se contentent d’effrayer les volailles, sans y toucher, préférant tout simplement… voler les œufs !

Comment piéger une martre ?

Pour mettre en place un piégeage efficace, vous aurez besoin d’une nasse ou d’une cage qui fera office de piège. L’objectif : capturer la martre afin de la relâcher à plusieurs dizaines de kilomètres de chez vous, idéalement en pleine forêt et loin de toute habitation humaine !

Voir aussi notre article : comment piéger une hermine ?

Côté matériel, il vous faudra donc miser sur une nasse suffisamment grande et équipée d’un système de basculement. Concrètement, il faudra placer un appât alimentaire dans la cage, et attendre qu’une martre des pins s’y aventure pour qu’elle s’y retrouve bloquée.

Nos conseils pour rapidement piéger une martre :

  1. Procurez-vous un piège adapté, et laissez-le 4 à 7 jours à l’extérieur, pour qu’il perde toute odeur humaine ;
  2. Utilisez un appât alimentaire adapté : viande odorante, oeuf (cuit ou non), fruits frais ou encore sardine, hareng aspergé à l’huile de poisson… que vous placerez à l’intérieur de la nasse ;
  3. Placez le piège à proximité de l’endroit où vous avez remarqué des traces ou excréments, ou encore à proximité de votre poulailler ;
  4. Il ne vous reste plus qu’à attendre !

Une fois l’animal capturé, restez sur vos gardes : c’est un animal sauvage qui est sans doute apeuré, et il peut vous attaquer si vous ouvrez la cage. Transportez-le avec la nasse dans un lieu sauvage, loin de votre maison, ou vous pourrez le relâcher en toute sécurité. Ainsi, il ne risque pas de revenir vers chez vous !

La martre est-elle un animal nuisible ?

Cela dépend, une nouvelle fois, de la réglementation de votre département et d’une décision préfectorale. Cependant, oui, la martre est souvent classée parmi les nuisibles en raison des dégâts qu’elle peut occasionner dans les basses-cours. Si elle ne semble pas très dangereuse à première vue, avec 1,5 kg en moyenne pour une taille de 80 cm environ, elle peut cependant générer de gros dégâts. Attention : dans certains département, le piégeage de la martre est strictement interdit, car celle-ci n’est pas considérée comme nuisible. Renseignez-vous auprès de votre préfecture avant toute action !

Notons aussi que la martre est un animal territorial, les mâles occupant généralement 3 à 5 kilomètres carré. Elle restera donc très présente dans un espace restreint, et c’est là qu’elle cherchera sa nourriture : écureuils, oiseaux, fruits, lièvres, noix, charognes… Tout est bon pour survivre et pour nourrir ses petits. Elle laissera d’ailleurs sur son chemin des traces olfactives très reconnaissables : si vous voulez savoir si une martre traîne sur votre terrain, vous pouvez rechercher des odeurs fortes, semblables à celle de l’urine du chat. Les excréments de martres sont également identifiables, car ils contiennent généralement des petits noyaux de cerises et autres débris alimentaires venant de fruits à coques.

Comment faire fuir une martre ?

La martre est un animal assez craintif, et il n’est pas difficile de faire fuir une martre à l’aide de cris et de gesticulations ! Néanmoins, ce n’est pas toujours facile de se débarrasser pour de bon d’une martre si celle-ci a élu domicile à proximité de votre habitation, où elle aura l’occasion de trouver plusieurs sources de nourriture. Même les croquettes de votre chat ou de votre chien peuvent l’intéresser ! En outre, si vous avez un poulailler ou des oiseaux, les martres risquent fort d’être attirées.

Si vous souhaitez vous débarrasser sur le long terme des martres, le piégeage ou l’utilisation de répulsifs seront les meilleures solutions. Côté répulsif, les boîtiers ultrasons anti-fouine ou anti-martre peuvent faire l’affaire ; il existe également des sprays odorants qui permettent de repousser les animaux sauvages, et ainsi les dissuader de s’approcher de votre poulailler. Il reste que la façon la plus efficace et la plus saine de se débarrasser d’une martre est de la capturer afin de la déplacer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.