Les fourmis sont-elles nuisibles pour les arbres ?

Les fourmis sont-elles nuisibles pour les arbres ? C’est une question que se posent de nombreux jardiniers et arboriculteurs. La réponse dépend bien sûr du type d’arbre et du type de fourmis. Notons en introduction que les fourmis sont importantes au sein de l’écosystème : elles peuvent en effet être bénéfiques pour les arbres, en participant à la pollinisation et en luttant contre les insectes nuisibles.

Mais certaines espèces de fourmis (et particulièrement une dont nous parlons plus loin) sont nuisibles pour les arbres, en creusant des galeries dans leur bois et en les affaiblissant. Il est donc important de bien identifier les fourmis avant de décider si elles sont nuisibles ou non. N’hésitez pas à vous reporter à nos articles sur la lutte contre les fourmis pour trouver des solutions efficaces.

Les fourmis : les alliées des arbres ?

Les fourmis sont en effet souvent associées aux insectes nuisibles, comme les pucerons ou les chenilles, qui attaquent les arbres et les plantes. Pourtant, les fourmis ne sont pas forcément nuisibles pour les arbres. En effet, elles peuvent même être bénéfiques pour la santé des arbres et des plantes. Les fourmis mangent en effet les insectes nuisibles qui attaquent les arbres et les plantes, comme les pucerons ou les chenilles.

Soulignons au passage que les fourmis produisent une substance appelée formiate, qui agit comme un répulsif naturel contre les insectes et les champignons. Les fourmis font partie intégrante de l’écosystème forestier. En effet, elles jouent un rôle important dans la pollinisation, la régulation du climat et la protection des arbres contre les maladies et les insectes nuisibles.

Les fourmis peuvent également aider les arbres à absorber plus d’eau et à mieux résister aux maladies. Les fourmis sont généralement attirées par les arbres en bonne santé qui sont riches en sève. Les arbres en bonne santé ont généralement un système racinaire plus fort et plus profond, ce qui leur permet d’absorber plus d’eau. Les fourmis peuvent alors aider les arbres à absorber plus d’eau en creusant des galeries dans leur tronc. Ces galeries permettent aux racines de mieux se développer et d’absorber plus d’eau.

Pourquoi les fourmis peuvent être problématiques pour les arbres

Cependant, les fourmis peuvent également être nuisibles pour les arbres dans certaines situations. Par exemple, si les fourmis construisent leur nid dans le tronc d’un arbre, elles peuvent provoquer des blessures et des lésions qui favorisent l’attaque de parasites et de champignons. De plus, les fourmis peuvent endommager les racines des arbres en fouillant le sol à la recherche de nourriture. En conclusion, les fourmis ne sont pas forcément nuisibles pour les arbres. Tout dépend de la situation et de l’espèce de fourmis en question.

On parle surtout ici d’une espèce de fourmis qui peut être problématique pour les arbres : l’espèce Camponotus pennsylvanicus, c’est-à-dire les fourmis charpentières, aussi appelée fourmi noire gâte-bois. Ces fourmis installent généralement leur nid (fourmilières) dans les arbres en bonne santé et peuvent complètement ravager ces végétaux. Si ces fourmis ne mangent pas le bois, elles détériorent complètement la qualité de l’arbre et peuvent le ravager en quelques années.

Voir aussi : nos solutions pratiques contre les fourmis au potager

Fourmis sur les arbres fruitiers : faut-il agir ?

Un cas un peu particulier est celui des fourmis qui vivent sur ou à proximité d’arbres fruitiers, et qui peuvent s’attaquer aux fleurs et aux fruits produits par l’arbre. Même si les fourmis ont un rôle important à jouer dans l’écosystème, les producteurs veulent protéger leurs fruits et éviter tout ravage. De fait, comment lutter contre ces insectes sans utiliser des produits chimiques qui génèrent d’autres problématiques ? Voici quelques solutions naturelles à tester :

  • Etalez des cendres de cheminée au pied de vos arbres fruitiers. Les cendres contiennent beaucoup de potasse, bénéfique aux fruits et qui repousse un certain nombre de nuisibles.
  • Des coquilles d’œufs concassées sont également une excellente barrière contre les fourmis, qui détestent marcher sur leurs arêtes coupantes. Parsemez le pied de vos arbres de coquilles d’œufs brisés !
  • L’utilisation de citron (frais ou séché) au pied d’un arbre fruitier peut également repousser les fourmis. Remède à renouveler régulièrement, par exemple toutes les semaines.
  • Autre possibilité : planter des pieds de ciboulette à proximité de vos arbres. Cette plante s’épanouit au printemps et son odeur repousse naturellement les fourmis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.