Guêpe posée sur un rebord de toiture

Fumigènes anti-guêpe : fonctionnement et efficacité

La chaleur estivale accélère l’éclosion des œufs de guêpes. Arrivés au stade de la maturité, les insectes attaquent en masse et perturbent vos activités de plein air. Leur piqûre peut être fatale, notamment chez les personnes sujettes aux allergiques. Pour vous protéger, il existe plusieurs solutions anti-guêpe et notamment celle du fumigène anti-guêpe.

Les fumigènes anti-guêpes sont-ils efficaces ?

Les fumigènes comptent parmi les armes de lutte contre l’invasion de guêpes. Ils sont cependant moins connu et moins fréquemment utilisés que les bombes aérosol, les insecticides et autres vaporisateurs tueurs. Pour déterminer si ces produits sont réellement efficaces, il faut avant tout comprendre leur fonctionnement.

Comment fonctionnent les fumigènes anti-guêpes ?

Le fumigène anti-guêpe est un répulsif généralement utilisé en intérieur : dans un bâtiment, une maison, un entrepôt, un appartement et dans n’importe quelle pièce pourvue d’une fenêtre ou d’une source d’aération. Son action affaiblit les insectes, atténue leur prolifération et facilite leur élimination. Les fumigènes agissent souvent en complément d’autres produits d’extermination.

La cyphénotrine est généralement l’ingrédient phare dans la fabrication de fumigène : il s’agit d’un pyréthrinoïde, un composant qui se dissout en 24 à 48h sous l’effet du soleil ou de l’atmosphère. L’insecticide par fumigation agit par contact et par ingestion. Il s’attaque au système nerveux des insectes et provoque chez eux un effet de choc immédiat et durable. Au contact de l’eau, la substance enclenche la décomposition d’un agent de souffle qui vaporise et répand l’insecticide.

Voir aussi notre article sur les combinaisons anti-guêpe 

Fumigène anti-guêpes : ses effets sur les insectes

Les fines particules du fumigène pénètrent dans toutes les surfaces et atteignent les recoins étroits et les fissures. Cela permet de réellement s’attaquer à l’intégralité des guêpes et non pas seulement aux individus hors du nid ou seulement au nid.

Les modèles classiques emploient du gaz propulseur afin de répandre le produit. Cependant, ils présentent un risque d’incendie. Conscients du danger, les fabricants ont changé la donne et créé de nouveaux modèles dépourvus de gaz propulseur. La diffusion s’opère, dans ce cas, par hydro-réaction.

Guêpe sur une main humaine

Outre les guêpes, les puces, les punaises de lits, les moucherons, les cafards, les poux, les mites, les araignées, les mouches, les frelons et les acariens succombent sous l’effet du fumigène. La fumée produite ne provoque ni dépôts résiduels ni tache sur la surface traitée. Son usage convient donc aux locaux d’entreposage d’équipements sensibles.

Comment bien choisir le fumigène anti-guêpe ?

Le fumigène est un insecticide puissant qui vient à bout des insectes volants et rampants. Son choix dépend de plusieurs critères. Entrent en ligne de compte :

  • la superficie du lieu à traiter ;
  • la présence et le nombre de sources d’aération ;
  • les équipements présents ;
  • le niveau d’infestation.

Son usage nécessite un accord officiel : un certificat Certibiocide. Il précise son impact environnemental et les précautions indispensables.

Vous cherchez une alternative anti-guêpe ? Lisez notre article sur la poudre anti-guêpe !

Les types de fumigènes anti-guêpes

Le marché propose une alternative entre les fumigènes avec et sans combustion. Le mode d’utilisation fait toute la différence.

Les fumigènes sans combustion

Les fumigènes sans combustion ciblent les insectes rampants et volants. Leur action s’opère par choc. La diffusion ne nécessite aucune intervention humaine.

Le mode d’emploi obéit à 3 étapes. La première consiste à nettoyer, ranger et vider la pièce de ses occupants. La désinfection se passe à huis clos et le fumigène est placé au milieu de la zone à traiter. Puis, versez de l’eau, déposez-y le produit et laissez-le agir 4 heures.

Au terme des procédures, aérez la zone afin d’évacuer les particules restants. Elles entrainent des problèmes respiratoires et des lésions oculaires en cas de contact et d’inhalation. Aérez une à deux heures au minimum avant de réinvestir la pièce. Si vous pouvez laisser la pièce s’aérer davantage, cela peut s’avérer moins dangereux ; à la fois pour votre santé mais aussi en cas de présence de guêpes encore vivantes.

Les fumigènes avec combustion

Ils couvrent entre 30 à 40 m2. Quelques précautions s’imposent avant la désinfection. Désencombrez le lieu et assurez-vous de déboucher les endroits infestés. Déposez le fumigène au centre de la pièce. Mettez-le dans une assiette, actionnez-le et évacuez les lieux aussitôt. Laissez-le se répandre et patientez entre 4 à 6 heures. Puis, aérez la pièce plusieurs heures.

Le produit est dangereux et provoque des effets à long terme. De plus, il entraîne des irritations cutanées chez les personnes sensibles, d’où l’importance de l’aération avant la réutilisation de la pièce. Dans tous les cas, il est plus que conseillé de suivre scrupuleusement les indications du fabricant et, en cas de doute, d’avoir recours à un professionnel anti-nuisible.

Des guêpes à proximité de votre piscine ? Lisez notre article sur les solutions anti-guêpe près de la piscine !