La tique du pigeon est vectrice de maladies

Tique du pigeon : tout savoir sur ce nuisible

Les pigeons sont des oiseaux inoffensifs à première vue. En dehors des crottes qu’ils laissent sur votre balcon et dans votre jardin, ils peuvent devenir votre pire ennemi en raison des tiques qu’ils transportent. Ces nuisibles envahissent votre maison et deviennent rapidement problématiques. Vous avez envie d’en apprendre davantage sur ce type de nuisible ? Lisez cet article pour y parvenir.

Qu’est-ce que la tique du pigeon ?

La tique de pigeon ou argas reflexus est un ixode qui appartient à la famille des Argasidae. Il s’agit d’une tique spécifique au pigeon des villes. Généralement, elle mesure 4 mm avec une bouche située sur le ventre. L’un des éléments distinctifs de la tique du pigeon, c’est sa peau ayant l’apparence de cuire ridé. En France, ces espèces sont présentes dans les zones arides et chaudes. Par ailleurs, elles résistent optimalement au gel contrairement aux autres tiques existantes. Pour grossir, les femelles tiques du pigeon se nourrissent ponctuellement.

Quel est le mode de vie de la tique du pigeon ?

Durant l’été, les parasites se réfugient dans les étapes supérieures de vieilles habitations. Il n’est donc pas rare de trouver les tiques de pigeon à proximité de leurs perchoirs et dans les greniers. Notez que cette tique provient généralement des pigeons, mais il est possible qu’elle voyage par le biais d’autres oiseaux.

Enfin, elle se cache le jour et sort la nuit afin de se nourrir. C’est la raison pour laquelle il est difficile de l’apercevoir et de l’éradiquer.

Quel est le mode de propagation de la tique du pigeon ?

Comme mentionné plus haut, les tiques de pigeon sont des parasites qui se retrouvent principalement dans les environnements fréquentés par leurs hôtes. Les grandes villes et les milieux ruraux sont donc des endroits parfaits pour la naissance, le développement et la propagation des tiques de pigeon. Il existe plusieurs stades de développement de ce nuisible qui envahit les maisons, à savoir :

  • La ponte des œufs ;
  • La naissance des œufs ;
  • Le développement des larves ;
  • L’atteinte de l’âge adulte ;
  • Le couplage.

La durée du cycle de vie des tiques de pigeon est conditionnée par l’humidité et la température de l’endroit où elles se trouvent. Pour information, la femelle pond une centaine d’œufs à la fois.

C’est la raison pour laquelle vous ne devez pas sous-estimer ces petits parasites. Si une seule tique pond ses œufs dans votre domicile, vous risquez de subir une infestation de 300 larves avides de sang. Après leur naissance, les larves se nourrissent automatiquement de l’hôte. Notez qu’elles peuvent mettre 5 à 10 jours pour se nourrir.

Contrairement à ce que certaines personnes peuvent penser, les tiques de pigeon ne meurent pas lorsqu’elles ne sont pas nourries. En effet, malgré leur petite taille et leur apparence ridicule, ces parasites sont très résistants. Même en l’absence d’une goutte de sang, ils peuvent survivre plus de 7 ans. Au cas où leur nombre est supérieur à celui des hôtes disponibles, les argas reflexus se déplacent à la recherche d’un nouvel hôte à envahir. C’est ainsi qu’ils envahissent les maisons et les appartements.

Quel danger représente les tiques de pigeon pour l’homme ?

Les tiques de pigeon ont l’air inoffensives. Cependant, derrière leur petite taille et leur comportement discret, elles représentent des parasites dangereux pour l’homme. Une piqûre d’acarien du pigeon peut provoquer des réactions indésirables de gravité variable. Voici quelques effets des piqûres des tiques du pigeon :

  • L’urticaire, les éruptions cutanées, les lésions, les démangeaisons ;
  • Les troubles respiratoires ;
  • Les problèmes cardiovasculaires ;
  • Les manifestations gastro-intestinales.

Ces tiques représentent donc un véritable danger pour les personnes allergiques et sujettes aux maladies. Pour prendre soin de votre santé, vous devez nécessairement trouver des solutions pour détecter la présence de ces acariens de pigeon.

Quelle solution pour éliminer les tiques de pigeon ?

Vous êtes à la recherche de techniques pour vous débarrasser des tiques de pigeon ? Si oui, la première solution à laquelle vous devez penser, c’est la prévention. En effet, comme précisé plus haut, les parasites vivent en contact étroit avec leur hôte. Par conséquent, si vous souhaitez éviter d’avoir des tiques dans votre maison, l’idéal serait d’éviter d’avoir des pigeons aux alentours de votre maison. Pour ce faire, vous pouvez acheter des filets anti-intrusion et des bornes.

Toujours dans l’optique de prévenir l’apparition des tiques de pigeon, vous pouvez utiliser des boîtiers à ultrason. Ce sont des dispositifs qui émettent des bruits non percevables par les oreilles humaines. En revanche, elles ont pour effet de faire fuir les pigeons. En évitant la présence de ces oiseaux dans votre entourage, vous empêcherez la prolifération des tiques.

Néanmoins, il arrive souvent que les argas reflexus parviennent à envahir votre maison. Dans de telles circonstances, vous devez prendre le moins de risques possible. Pour ce faire, vous devez faire appel à des spécialistes de l’assainissement et de la lutte contre les tiques de pigeon.

Dès leur arrivée, les professionnels procéderont à l’analyse méticuleuse des lieux afin de déterminer les endroits contaminés par les tiques. Ensuite, ils utilisent le traitement adapté pour éviter la prolifération de ces nuisibles. Si possible, ils réalisent une veille pour s’assurer que ces tiques disparaissent définitivement. En recourant aux services de spécialistes, vous éviterez d’effectuer des dépenses inutiles pour l’acquisition des produits inefficaces.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.