Punaises de lit : zoom sur ses insectes qui aiment proliférer dans notre literie

Punaises de lit : peut-on transporter des punaises sur soi ?

Les punaises de lit sont des parasites qui aiment particulièrement les chambres et canapés, où ils se trouvent à l’abri de la lumière et où il leur est facile de proliférer à leur aise. Les piqûres de ces petits insectes sont redoutables et peuvent générer des démangeaisons importantes – ces insectes se nourrissent essentiellement de sang et sont attirées par la chaleur de nos foyers comme de nos corps.

Aujourd’hui, zoom sur les vecteurs de déplacement/de transmission des punaises de lit, et notamment des humains. Peut-on transporter des punaises de lit sur soi, et ainsi devenir un vecteur de contamination important ? Notre réponse.

Punaises de lit : comment se déplacent-elles ?

Les punaises de lit sont des insectes facilement reconnaissables, mais pourtant peu visibles. A la différence de nombreux nuisibles, les punaises préféreront toujours se cacher dans un endroit obscur, généralement là où la température ne connaît pas de grande oscillation. De ce fait, les chambres à coucher sont généralement leurs lieux favoris : on considère d’ailleurs qu’environ 75% des punaises de lit se cachent dans les lits, sommiers ou matelas !

Si elles avaient quasi disparu en France depuis une soixantaine d’année, les punaises de lit sont bien de retour. La faute au tourisme (et à l’importation des punaises via les voyageurs) mais aussi à des logements insalubres ou encombrés. Vous l’aurez compris : à la question Peut-on transporter des punaises de lit sur soi ?, la réponse est malheureusement oui.

Notez qu’un autre mode de « déplacement » longue distance pour les punaises de lit s’est récemment accéléré avec le développement d’internet : les punaises de lit peuvent effectivement voyager à lors d’un troc ou d’un achat de meuble ou d’objet d’occasion. Une table de chevet, un sommier, un matelas, un bibelot, un vêtement… acheté d’occasion sur une plateforme en ligne peut s’avérer infesté de punaise de lit. Prenez garde de bien vérifier lors de la réception du colis !

Comment éviter de transporter des punaises de lit ?

Une fois les punaises installées chez vous, les insectes vont élire domicile dans vos lits, matelas, sommier… sans même que vous ne vous en rendiez compte de prime abord. Leur reproduction rapide et leurs piqûres (qui peuvent générer des démangeaisons importantes, notamment parce qu’une seule punaise peut piquer plusieurs dizaines de fois en une seule nuit !) vont mettront tout de même la puce à l’oreille, sans mauvais jeu de mots…

Ainsi, pour éviter une infestation de punaises de lit, il est important de prendre quelques mesures de précaution, notamment si vous voyagez à l’étranger. Le site du gouvernement français indique ainsi qu’il ne faut pas poser son bagage sur le lit de l’hôtel, il faudra bien vérifier l’intégralité de vos affaires (vêtements compris bien sûr) avant votre départ. Objectif : vérifier l’absence de punaises de lit, sans quoi vous risquez fort d’importer dans vos valises ces satanés insectes piqueurs…

Lit défait sale : un lieu de vie idéal pour les punaises de lit

Si vous êtes déjà victime d’une prolifération de punaises de lit chez vous, la méfiance doit également être de mise. Si vous vous déplacez à l’extérieur,  au travail ou chez un ami par exemple, vérifiez bien vos vêtements, manteaux et autres tissus avant votre départ. Il suffit de quelques punaises pour déclencher une invasion aussi rapide que violente, prendre ses précautions est donc le meilleur moyen de circonscrire les risques à votre habitation, probablement dans l’attente de l’intervention d’un professionnel.

A l’inverse, si vous séjournez ou dormez chez une connaissance qui a ou a déjà eu des problèmes avec ces insectes hétéroptères, vérifiez avant de retourner chez vous qu’aucune punaise n’est accrochée à vos vêtements ou qu’une d’entre elles ne s’est pas installés dans vos affaires.

Punaises de lit chez soi : les moyens de prévention

Mieux vaut prévenir que guérir : une invasion réelle de punaises de lit nécessitera dans 90% des cas l’intervention déplaisante et coûteuse d’un service professionnel. Il convient donc de :

  • Prévenir un maximum l’apparition des punaises de lit ;
  • Détecter au plus tôt leur présence si tel est le cas ;
  • De mettre en action plusieurs actions répulsives ou biocides efficaces si l’infestation se poursuit ;

En matière de lutte anti punaises de lit, il convient en effet de réagir vite : les œufs de punaises de lit peuvent rapidement faire leur apparition et donner naissance à des très nombreuses jeunes punaises. Une punaise femelle féconde peut pondre jusqu’à 5 œufs chaque jour pendant plusieurs semaines (et jusqu’à 500 œufs durant toute sa vie), chaque œuf pouvant éclore au bout d’une dizaine de jours : il faut donc faire vite et fort pour réduire à néant ces petites bestioles peu ragoutantes !

Il faudra donc en priorité laver les vêtements et objets achetés d’occasion (60°c en machine pour vos tissus) ou utiliser un sèche-linge mais aussi vérifier régulièrement vos lits, votre linge de lit ainsi que les coins obscurs de certaines pièces ; reboucher les fissures, recoller ou réparer les papiers peints/peintures abîmées, seront des gestes utiles pour empêcher les punaises de déposer leurs œufs dans une faille laissée ouverte ; enfin, un nettoyage vapeur à plus de 120° de l’intégralité de vos linges, matelas et lits, sera efficace pour vous débarrasser des nuisibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *