Rat dans la canalisation d'un logement à dératiser

Exemple devis dératisation : prix d’une intervention de dératiseur

Votre maison est envahie par les rats et vous avez essayé toutes les méthodes anti-rat qui existent ? Peut-être est-il maintenant temps de faire appel à un professionnel, et donc de contacter une entreprise de dératisation. Reste à savoir quel est le prix de ce genre de prestation, et ce qu’elle recouvre vraiment. Toutes les informations requises sont dans cet article.

Quand faut-il appeler une entreprise de dératisation ?

Vous devrez recourir aux services d’un professionnel anti-nuisible si c’est votre habitat qui est infesté par les souris ou les rats. S’il s’agit d’un problème lié à l’environnement proche (canaux, égouts, plan d’eau à proximité) alors c’est votre municipalité qui est tenue de s’occuper du problème.

Notez bien que chaque ville et département a sa propre politique en matière de dératisation – certaines communes proposent même des services gratuits. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mairie : la circulaire du 9 août 1978 oblige les collectivités à mettre en place des mesures contre la prolifération des rongeurs nuisibles.

Enfin, si vous êtes locataire, c’est votre propriétaire qui devra s’acquitter de la facture. C’est lui qui est tenu de vous proposer un logement salubre ; si vous respectez les règles de salubrité chez vous mais que l’état général de l’immeuble ou du logement est trop vétuste, alors ça sera au propriétaire de régler le problème. Dans tous les cas, il ne faut pas tarder : les rats et souris sont vecteurs de maladies graves, et leur reproduction peut s’avérer très rapide si le problème n’est pas traité à temps.

Voir aussi notre article : Quelles sont les maladies transmises par les rats ?

Si vous avez de nombreux rats dans votre habitat, ceux-ci, en quête de nourriture, vont progressivement s’attaquer à vos cloisons, fils électriques et bien sûr à vos vivres. Parfois, mieux vaut investir un peu d’argent dans une dératisation plutôt que d’essayer de réguler par soi-même un grand nombre de rongeurs ! Les pièges et astuces ne suffisent pas quand une invasion est trop avancée.

Combien coûte une dératisation en moyenne ?

Les prix varient quelque peu, notamment en fonction de votre zone géographique – les interventions en région parisienne sont sensiblement plus onéreuses, de l’ordre de 20% supplémentaire. Mais on peut tout de même dresser un tableau plus ou moins net des tarifs de dératisation :

Surface moyenne à traiter  Prix moyen de la dératisation (hors Paris)
Studio de 15 à 25 m² De 100 à 150€
Appartement de 45 à 70 m² De 150 à 200€
Maison de 80 à 120 m² De 250 à 350€
Maison de plus de 120 m² A partir de 350€

Comme vous le voyez, les prix varieront aussi en fonction de la surface à dératiser, du nombre de souris présentes mais aussi des techniques proposées par votre prestataire. En outre, celui-ci vous proposera peut-être d’installer des mesures préventives après la dératisation, pour éviter toute réapparition des rongeurs. Pièges, grilles anti-rat et autres barres de seuil pour éviter toute intrusion de rongeurs sont autant de mesures complémentaires qui, bien entendu, ont un coût.

Que faut-il vérifier sur le devis du dératiseur ?

Voici les points clés qu’il s’agit de vérifier avant toute signature :

  • Est-il fait mention d’une surface à traiter ? Il faut convenir d’une dératisation totale et non locale, sans quoi les rongeurs risquent de simplement se déplacer.
  • Combien d’interventions sont prévues ? En général, une à deux interventions suffisent, mais il faut que cela soit explicitement inscrit sur le devis, sans quoi vous risquez fort de voir la note doubler si une seule dératisation est insuffisante.

Rongeur dans la cloison d'un appartement avant une dératisation

  • Quelles sont les techniques utilisées ? Vérifier qu’il est bien question de dératisation et pas seulement d’utilisation de produits répulsifs, de nasse à rongeurs, de pièges ou de poisons. La dératisation permet d’éradiquer une colonie de souris, ce qui n’est pas le cas des autres techniques et produits.
  • N’hésitez pas à demander au professionnel si les produits utilisés ne seront d’aucun risque pour votre santé ou votre entourage. La plupart des professionnels utilisent aujourd’hui des techniques et outils sans danger, mais cela ne fait pas de mal de le vérifier au préalable !

Enfin, n’hésitez pas à demander plusieurs devis à différents professionnels. La dératisation est un gros marché, notamment dans les villes d’ampleur, et vous pouvez aisément faire jouer la concurrence ou trouver l’entreprise qui vous semble la plus qualitative/la plus sérieuse.

Je suis en copropriété : qui paie la dératisation ?

La décision d’une dératisation doit être prise lors d’une assemblée générale et votée par les copropriétaires. Bien sûr, l’intervention globale dans un immeuble de 10, 20 ou 30 logements aura un coût bien plus conséquent qu’une action dans un seul logement. Si des copropriétaires rechignent à payer car ils se trouvent « épargnés » par les rongeurs, vous pouvez leur expliquer que l’infestation arrivera tôt ou tard à leur porte !

De fait, une intervention pour une vingtaine de logements coûtera entre 900 et 1700€, pour au moins deux interventions distinctes. C’est à ce prix que vous pourrez débarrasser complètement votre immeuble des rongeurs qui s’y trouvent.

Dératiser soi-même : est-ce une bonne idée ?

Si vous n’avez que quelques rongeurs qui traînent dans votre habitat, utiliser des solutions telles que les pièges, nasses à rat et répulsifs… peut être suffisant. Mais attention : il est difficile d’être certain du nombre de rongeurs, car ceux-ci seront la plupart du temps invisibles. Vous pourrez entendre leurs grattements et petits trottinements incessants – de fait, si ces bruits redoublent, peut-être que des pièges ne suffiront pas… Songez qu’une femelle rat peut avoir jusqu’à 6 portées par an, avec une moyenne de 9 portées par petit… Une invasion est vite arrivée, même avec seulement quelques rongeurs initialement.

En présence d’une véritable colonie de rats, dératiser soi-même ou utiliser des produits classiques ne sera malheureusement pas suffisant. Avoir recours à un véritable professionnel s’avérera sans doute indispensable. Le coût de l’intervention sera cependant assez vite amorti, car les produits anti-rongeurs ont eux aussi un coût non négligeable !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *